Perles de rocaille

perles de rocaille

Les perles de rocaille. Comment sont-elles fabriquées?

J’utilise beaucoup les perles de rocaille pour confectionner mes bijoux. Elles sont minuscules, pour beaucoup, en les tissant, je constate avec émerveillement le rendu!

Je me suis souvent demandé comment ces toutes petites choses étaient fabriquées.

Je suis curieuse, alors, j’ai cherché… Voilà, aujourd’hui, je peux partager le fruit de mes recherches avec celles et ceux qui seront intéressés.

Les perles de rocaille sont des petites perles de verre destinées à être tissées (en général).

Leur taille varie; j’utilise le plus souvent les 11/0 dont le diamètre est de 2,1mm. Les plus grosses avec lesquels je fais les bracelets de perles enfilées sont des 3/0, c’est-à-dire 5,6mm.

perles de rocaille

Les marques les plus courantes et les plus connues sont: Preciosa Ornella (République Tchèque), Miyuki (Japon), Matubo (République Tchèque), Toho (Japon).

Les formes diffèrent, les fabricants rivalisent de fantaisie et inventent des formes intéressantes à travailler.

Quant aux couleurs, elles sont très nombreuses et variées.

Les premières perles de rocaille de fabrication européenne datent d’environ 1490.

Preciosa

Perles de rocaille Preciosa

La production de perles de rocaille a ses racines à Venise, en Italie en l’an 1500. Puis, progressivement les perles sont fabriquées en Bohême du Nord; les techniques se perfectionnent; la gamme unique et la qualité des produits se font une renommée internationale.
L’histoire de conte de fées de la perle de semence tchèque est racontée dans le livre: « Le monde magique de la perle tchèque » qui a été publié par PRECIOSA ORNELA.

Perles Preciosa

Une petite visite chez Preciosa?

Une autre marque tchèque: Matubo

perles Matubo

Chez Miyuki, au Japon, les étapes de la fabrication des perles de rocaille sont multiples.

Voici explications et photos

01-verre-fondu

01-verre-fondu02

01-verre-fondu03

01-verre-fondu04

01-verre-fondu05

01-verre-fondu07

    • Pour fabriquer des perles de verre, il faut mélanger de la silice, du carbonate de calcium et du carbonate de sodium qui devront être chauffés dans un four à 1400°C
    • On déplace le verre fondu dans un pot à fusion légèrement plus froid, et on utilise un dispositif d’air comprimé pour souffler le verre à travers un trou dans le fond du pot. L’air comprimé au centre de la colonne de verre le transforme en un tube de verre creux.
    • Les tubes de verre sont étirés; ils sont soumis à une traction qui détermine leur grosseur. Ensuite, on coupe les longs tubes de verre en morceaux courts en utilisant une machine de découpe spéciale.
    • Les tubes refroidis sont alors contrôlés, triés pour s’assurer qu’ils aient le diamètre qui convient pour les perles. Tous les tubes qui n’ont pas de la bonne taille seront recyclés, refondus pour faire du verre nouveau.
    • Les perles coupées sont mélangées avec de la poudre de carbone et chauffées pour les rendre rondes. Les ‘delicas’ (en forme tubulaire) sont seulement légèrement chauffés; les perles rondes sont chauffées plus (pour les arrondir).
    • Les perles coupées sont lavées et centrifugées pour un polissage
    • Les perles sont chauffées à nouveau pour leur donner un vernis de surface. Les perles opaques et transparentes de base sont maintenant finies.
    • On procède ensuite à l’amélioration de la couleur de certaines perles: ‘silverlined’, teinture spéciale, glaçage, revêtement arc-en-ciel et lustre, Picasso etc. Puis on relave et sèche les perles.
    • Les produits finis sont emballés, puis exportés vers différents pays.

      07-verre fondu

Un autre fabriquant de perles de rocaille au Japon: Toho
toho-perles

Il y a tant de choix, de formes, de couleurs pour ces perles d’excellente qualité que le choix est difficile, mais tellement plaisant!

 

perles de rocaille

Quelques unes de mes boîtes à perles de rocaille….boite-rocaille-04